Virgile Chassagnon
Virgile Chassagnon
NominationRecherche

Le Professeur Virgile Chassagnon de l’Université Grenoble Alpes parmi les 3 nominés du Prix du jeune économiste 2020

le 26 mai 2020
À 38 ans, Virgile Chassagnon, professeur à l'Université Grenoble Alpes et directeur fondateur de l'Institut de recherche pour l’économie politique de l'entreprise, fait partie des trois nominés (2e ex aequo), de l'édition 2020 du Prix du meilleur jeune économiste. Depuis la création de ce prestigieux prix en 2000 par Le Monde et le Cercle des économistes, c'est la première fois que l'un des nominés est Grenoblois.
Économiste spécialiste des organisations et des institutions (et notamment de l'entreprise), Virgile Chassagnon a développé "La théorie de la firme comme entité fondée sur le pouvoir", qu'il applique aux enjeux modernes de régulation du capitalisme. Cette théorie permet, à travers l'étude des relations de pouvoir, à l'intérieur de l'organisation et entre les organisations, de mieux comprendre la nature complexe et le fonctionnement réel des entreprises.

Ses travaux ont montré que la répartition du pouvoir et de la valeur n'était pas un obstacle à la performance économique, mais qu'elle constituait au contraire la base d'une réflexion plus large sur les conditions d'émergence d’un capitalisme raisonnable, délié de la finance, et capable – enfin – de réduire à long terme les inégalités.

Ses recherches ont abouti à différentes recommandations de politiques économiques. Certains de ces enseignements trouvent un écho dans plusieurs lois récentes (comme la loi sur le devoir de vigilance ou la loi Pacte), qui ont pour objectif d'accroître la participation des travailleurs et de reconnaître le rôle sociétal, d'ordre politique, joué par les grandes entreprises.

Virgile Chassagnon a été nominé 2e ex aequo aux côtés de Xavier Jaravel, Assistant Professor à la London School of Economics et chercheur associé au Collège de France et d'Eric Monnet, Directeur d'études à l'EHESS et chercheur affilié auprès de Paris School of Economics et du CEPR. Le prix 2020 revient à Isabelle Méjean, professeure à l'École Polytechnique.

Le Prix du meilleur jeune économiste

Le Prix du meilleur jeune économiste est un prix décerné tous les ans, depuis 2000, par Le Monde et Le Cercle des économistes, à un économiste français de moins de 41 ans issu du monde universitaire ou des grandes écoles, en France ou à l'étranger, dont les travaux présentent un caractère appliqué et qui permettent de promouvoir le débat public. Ce prix constitue l'équivalent français de la Médaille John Bates Clark, l'antichambre du Prix Nobel d'Économie. La cérémonie de remise du Prix qui réunira la lauréate et les 3 nominés, est reportée à septembre 2020 en raison de la crise sanitaire que nous traversons.
Mis à jour le  28 mai 2020