Financer son projet de formation continue

L'UGA met à disposition un espace pour vous accompagner en fonction de votre statut :
La nouvelle offre de formation de la Faculté d’Economie de Grenoble est en cours d'actualisation et reste sous réserve avant le vote dans les conseils de l’UGA.  Les tarifs des programmes en formation continue pour l'année universitaire 2021-2022 sont donnés à titre indicatif sous réserve avant le vote dans les conseils

En fonction de votre statut, des dispositifs existent pour vous permettre de financer votre formation. La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel est entrée en application le 1er janvier 2019. Elle réforme l’apprentissage, l’assurance chômage et la formation professionnelle et vise à sécuriser les parcours professionnels pour prévenir et lutter contre le chômage.

Le compte personnel de formation (CPF)

Toutes les formations diplômantes de la FEG sont éligibles au CPF : 3ème année de Licence, Licence professionnelle et 2ème année de Master. Les diplômes sont enregistrés dans le RNCP :

Répertoire national des certifications professionnelles

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Il permet de se former tout au long de la vie et évoluer professionnellement.
Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF. Ils doivent les intégrer au CPF avant le 1er juillet 2021 pour les conserver.
Pour un salarié à temps plein, ou à temps partiel, l'alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d'un plafond de 5 000 €.

> En savoir plus sur le CPF :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/droits

Le compte personnel de formation Projet de Transition Professionnelle (CPF PTP)

Le CPF de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes éligibles au CPF, en lien avec leur projet
Tout salarié du secteur privé peut déposer un projet de transition professionnelle en mobilisant son CPF, quelle que soit la nature de son contrat de travail, quelle que soit la taille de l’entreprise.

> En savoir plus sur le CPF de transition professionnelle :

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-des-salaries/article/projet-de-transition-professionnelle

PRO-A - Reconversion ou promotion par alternance

Entrée en vigueur le 1er janvier 2019, la Pro-A vise à faciliter l’évolution ou réorientation professionnelle, par des formations en alternance visant une qualification reconnue. Le dispositif peut être mobilisé pour changer de métier, de profession ou bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par la formation. La PRO-A s’adresse aux salariés en les moins qualifiés.

> En savoir plus sur la PRO-A :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13516
 

Plan de développement des compétences

À compter du 1er janvier 2019 le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation. Outil de gestion des ressources humaines, le plan de développement des compétences regroupe l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour répondre à ses besoins : renforcement des compétences, accompagnement à la transformation digitale, changements organisationnels…

> En savoir plus sur le plan de développement des compétences :
https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/entreprise-et-formation/article/le-plan-de-developpement-des-competences